Documents joints

Par : IEN
Publié : 21 mai 2011
Format PDF Enregistrer au format PDF

Les temps scolaires

Planifier et gérer le temps est une des premières difficultés évoquées par les enseignants, et
l’on entend souvent que les programmes ambitieux obligent à faire des choix.

Les choix bien évidemment ne peuvent porter sur le programme, prescription institutionnelle,
orientée par les objectifs du socle commun de compétences, mais plutôt sur des modalités
d’enseignement-apprentissage destinées à rendre ce temps contraint de l’apprentissage le plus
prolifique possible.

Le travail de l’enseignant est donc un travail d’anticipation, de planification et de
régulation.

La phase d’anticipation, programmation annuelle dans le cycle, progression d’une séquence
sur plusieurs jours ou semaines, organisation d’une séance de classe, s’appuie essentiellement sur
les programmes et compétences attendues en fin de cycle, et cela est aussi une affaire d’équipe.

Quant à la régulation, qui vient mettre des "parenthèses" dans une planification construite a
priori, elle va s’appuyer sur les résultats des élèves, sur leurs acquis, sur leurs difficultés…

Ainsi optimiser le temps, c’est prendre appui sur les traces écrites des élèves, pour
construire une séance, pas forcément programmée, mais nécessairement différenciée, afin d’installer et de fixer la compréhension de l’élève, c’est donner le temps d’apprendre.