Vous êtes ici : Accueil > pédagogie > Archives > Évaluer les élèves > Livret Personnel de Compétences (LPC) et livret scolaire > Mise en œuvre du livret scolaire à l’école
Par : IEN
Publié : 3 mars 2011
Format PDF Enregistrer au format PDF

Mise en œuvre du livret scolaire à l’école

Le code de l’éducation prévoit, pour chaque élève du premier degré, un livret scolaire, instrument de liaison entre les maîtres, ainsi qu’entre l’école et les parents. Il permet d’attester progressivement des compétences et connaissances acquises par chaque élève au cours de sa scolarité.
Le livret scolaire suit l’élève jusqu’à la fin de la scolarité primaire.

Il est transmis à l’école d’accueil en cas de changement d’école.

Dès l’école maternelle, les élèves acquièrent des connaissances et des compétences qui servent d’appui aux enseignements de l’école élémentaire.

C’est pourquoi, un bilan des acquisitions de l’école maternelle, réalisé en référence aux programmes, est effectué en fin de grande section et joint au livret scolaire.

Le livret scolaire comporte :

1) Les documents d’évaluations périodiques en usage dans l’école pour suivre régulièrement les progrès de l’élève au fil de chaque année scolaire.

2) Les résultats, en français et en mathématiques, aux évaluations nationales de CE1 et de CM2 présentées selon le modèle en annexe 1.

3) Les attestations de maîtrise des connaissances et compétences en CE1 et en CM2 en référence aux programmes de l’école présentées selon le modèle en annexe 2.

En fin de cycle des apprentissages fondamentaux (CE1), ces attestations concernent :

  • - la maîtrise de la langue française ;
  • - les principaux éléments de mathématiques ;
  • - les compétences sociales et civiques.

En fin de cycle des approfondissements (CM2), ces attestations concernent :

  • - la maîtrise de la langue française ;
  • - la pratique d’une langue vivante étrangère ;
  • - les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique ;
  • - la maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication ;
  • - la culture humaniste ;
  • - les compétences sociales et civiques ;
  • - l’autonomie et l’initiative.

4) Les attestations de premier secours et de première éducation à la route présentées selon le modèle en annexe 3.

5) Le cas échéant, les attestations de compétence en langue vivante, au niveau A1 du cadre européen commun de référence lorsque l’élève maîtrise une autre langue que celle dont l’attestation de compétence figure au point 3.

6) Les propositions faites par le conseil des maîtres et les décisions prises en fin d’année scolaire sur les conditions dans lesquelles se poursuit la scolarité.

Le livret scolaire est complémentaire au livret personnel de compétences