Vous êtes ici : Accueil > pédagogie > Le Numérique à l’école > Classe inversée en CM2 à l’école des Hogues
    Publié : 4 mars
    Format PDF Enregistrer au format PDF

    Classe inversée en CM2 à l’école des Hogues

    Par Muriel Ourry

    MON FONCTIONNEMENT

    Chaque matin, les élèves se répartissent dans des activités différentes :
    - exercices de réinvestissement en français et en mathématiques qui feront l’objet d’une validation dans le cahier de réussites
    - lecture de BD en anglais
    - activités d’écoute
    - lecture du journal pour la revue de presse du vendredi
    - un GROUPE D’EXPERTS, ayant pour tâche de préparer le cours pour les autres camarades.

    Les experts visionnent la capsule, prennent des notes

    POURQUOI LE NOM D’EXPERTS ?
    Laisser le temps aux élèves de devenir experts, c’est leur donner un sentiment de compétence. L’appartenance à un groupe renforce l’identité de chacun avec ses différences.

    QUE FONT LES EXPERTS ?
    Ils visionnent une capsule vidéo, effectuent quelques exercices en lien avec la notion étudiée, via l’application learningapps, puis ils échangent entre pairs, chacun émettant ses idées. C’est ce partage de point de vue qui amène l’élève à faire évoluer sa représentation de départ. Ce « conflit » entre les élèves se manifeste par la discussion et l’argumentation pour aboutir à une négociation. Ce travail collaboratif va déboucher sur l’écriture d’une trace écrite ou la création d’exercices qu’ils présenteront et proposeront aux autres camarades dans la matinée.

    les experts effectuent des exercices.
    Deux experts présentent ici au groupe classe la capsule visionnée ; l’un explique, l’autre note au tableau des informations importantes qui constitueront la trace écrite.

    QUELLES COMPĖTENCES ?
    Cette pratique collaborative développe différentes compétences chez les élèves :
    - une pratique pour chercher : les élèves font preuve d’initiative quand ils sont en groupe ; ils peuvent aussi développer leur sens critique
    - une pratique pour raisonner : les élèves argumentent pour convaincre et confronter leurs idées à celles des autres
    - une pratique pour communiquer : les élèves doivent se faire comprendre pour expliquer leur procédure ou leurs idées ; l’oral pratiqué d’abord entre pairs facilite la prise de parole devant le groupe classe ou face à l’enseignant
    - une pratique pour coopérer : chaque élève existe aux yeux des autres car il est engagé dans un aprentissage collectif où la parole de tous les membres du groupe est mise en valeur ; l’hétérogénéité devient alors une richesse
    - une pratique pour apprendre à apprendre : les élèves acquièrent des outils et des méthodes pour construire leurs connaissances et leurs compétences.


    Classe inversée - Les Hogues

    AVANTAGES POUR L’ENSEIGNANT
    - se dégager du temps pour s’occuper d’autres élèves pendant le visonnement de la capsule
    - regarder les élèves en train de se construire, repérer et comprendre davantage leur fonctionnement pour les aider

    LA CLASSE INVERSĖE, c’est : plus de temps, plus de différenciation, une meilleure connaissance des procédures cognitives des élèves, une remédiation plus efficace.